QUI TRAVAILLE À LA CLINIQUE CARRIÈRE ? RALPH-BASHIR MAURICE
31 mai 2016  -  Par :   -  Actualités  -  Aucun commentaire

IMGP3955La CLINIQUE CARRIÈRE peut compter sur des ressources de grande qualité. Leurs actions directes et indirectes auprès de jeunes et d’adultes, de travailleurs et de chercheurs d’emploi, de professionnels et d’étudiants permettent à ces derniers de donner plus de sens à leur vie au travail ! Dans cette chronique « Qui travaille à la Clinique Carrière ? », nous vous présentons aujourd’hui Ralph-Bashir Maurice, conseiller à la Clinique Carrière de l’Université du Québec à Montréal.

Ayant toujours eu l’esprit d’un scientifique, l’aventure universitaire de Ralph commence dans un programme reliant deux intérêts forts, pour lui : la biologie et l’informatique. Il s’enrôle donc dans le baccalauréat en bio-informatique, à l’Université de Montréal. Toutefois, après un an et demi dans le programme, il se rend compte qu’il manque quelque chose de viscéral à sa formation : son besoin d’aider les autres. Il choisit d’emprunter la voie de la relation d’aide en complétant son baccalauréat en psychologie, ce qui lui apporte quelques outils théoriques afin d’être capable d’observer, d’analyser et de comprendre l’autre en lui apportant une aide dite plus thérapeutique. Son désir premier était de poursuivre dans cette voie, en vue d’obtenir son brevet de psychologue. Toutefois, le destin en décida autrement, les portes s’étant refermées devant lui. Il se retrouve donc devant un compromis noble : rester dans la relation d’aide, mais changer son objectif professionnel. Après de multiples réflexions, c’est alors qu’il choisît l’orientation de carrière.

Ce qui s’avéra être un compromis, à la base, devint une véritable passion. Étudier en développement de carrière, à l’Université du Québec à Montréal, permettait à Ralph de concrètement mettre à profit ses intérêts pour les sphères relationnelles, mais également d’étudier comment celles-ci affectent la sphère professionnelle chez les gens, une sphère souvent très présente et importante dans notre société. Cela finit par tellement l’intéresser qu’il s’inscrit à la maîtrise en orientation professionnelle, à l’Université de Sherbrooke. Ralph y apprit, bien évidemment, plusieurs choses, mais il y comprit qu’en plus de développer de bonnes techniques et d’avoir de bons appuis théoriques, il est également important de trouver sa propre couleur, en tant qu’intervenant, ce qui lui permit de renouer avec ce qui l’a amené là en premier lieu : aider les autres, mais avec une petite touche un peu plus personnelle.

Présentement stagiaire et en fin de maîtrise, Ralph se concentre à rencontrer les clients qui s’inscrivent à la clinique, afin de réaliser, avec eux, des processus d’orientation et de parfaire sa formation. Travailler à la Clinique Carrière offre la possibilité à Ralph d’avoir accès à une clientèle vaste. Cela lui donne l’occasion de provoquer un changement, de faire une différence dans la vie des gens, quel que soit leur âge, sexe, origine ou expérience de vie, ce qui est très important pour lui. Il réalise qu’il aime prendre les clients dans l’état et le lieu où ils sont, les aider à comprendre et donner un sens à leurs expériences antérieures afin de les pousser à prendre la meilleure décision possible pour le futur, tout cela en s’adaptant au rythme et aux besoins du client. C’est quelque chose qu’il a lui-même dû faire et après tout, le modo par lequel il aime prêcher est « be the change you want to see in the world », comme le suggérait le notoire Ghandi.

 

Pour en savoir plus sur la Clinique Carrière et ses activités :

Site Internet

Page Facebook

À propos de l'auteur :

Professeur-chercheur (Counseling de carrière) / Directeur de la Clinique Carrière / Directeur des programmes de premier cycle en développement de carrière / Conseiller d'orientation et superviseur clinique Université du Québec à Montréal

Commentaire