Brève de recherche DDC – Cohorte 2016 – DÉVELOPPEMENT DE CARRIÈRE ET RÉUSSITE SCOLAIRE (Charlie Hébert)
7 février 2017  -  Par :   -  Recherche  -  Aucun commentaire

BRÈVE DE RECHERCHE DDC – Cohorte 2016

Dans le cadre de leur tout premier cours de baccalauréat et de majeure en développement de carrière, les étudiants inscrits au cours « Introduction au développement de carrière » (CAR 2901) sont invités à produire un résumé de lecture d’un article scientifique.  Nous les partageons avec vous, un par un, dans l’esprit que cela puisse inspirer vos réflexions et qui sait, vos pratiques ?

succes

 

Thème : Counseling de carrière / Jeunes

Image récupérée de https://pixabay.com/fr/pouce-succ%C3%A8s-r%C3%A9ussie-ventilateur-328420/

Hébert, Charlie (2017). Compte rendu de Y. Choi, J. Kim et S. Kim, 2015. Career development and school success in adolescents: the role of career interventions. The career development quarterly, 63(2), 171-186.

Menée sur deux ans, cette étude s’est intéressée à l’influence de la participation d’étudiants sud-coréens du secondaire à des séances d’intervention axées sur la préparation à la vie professionnelle et misant sur l’acquisition d’habiletés en développement de carrière ainsi que le succès scolaire. En Corée du Sud, le succès scolaire est hautement valorisé; une grande importance est accordée à la préparation aux examens d’entrée de certains programmes universitaires menant à des professions prisées (médecin, professeur, fonctionnaire, etc.). Dans ce contexte, le rôle des conseillers en orientation est essentiel, du fait qu’ils doivent encourager la réussite scolaire, favoriser l’acquisition d’habiletés sociales, la planification des études et le développement d’un choix de carrière adapté à chacun. Considérant que le ministère de l’Éducation de la Corée du Sud investit de plus en plus de ressources en matière d’intervention et de préparation à la carrière auprès des adolescents, il se devait d’évaluer, de façon quantifiable et scientifique, l’efficacité de ses programmes. De plus, cette évaluation permettrait aux intervenants en orientation scolaire et professionnelle de mieux adapter le développement des programmes et des ressources aux besoins des étudiants.

Pour mener à bien cette étude, Choi et al. (2015) se sont référés au modèle contextuel intégré en développement de carrière (ICM) (Lapan, 2004; Turner et Lapan, 2013). Cette approche motivationnelle se base sur le principe que les adolescents qui s’investissent dans leur future carrière sont enclins à développer davantage de compétences qui contribueront à leur tour à augmenter leur motivation et leur succès scolaire. L’ICM regroupe six tâches interreliées et associées à des habiletés en développement de carrière (ex. : meilleure connaissance de soi et du monde du travail, développement d’une identité vocationnelle, etc.). Le développement de ces habiletés engendrerait des résultats positifs tels que la réussite scolaire, une plus grande flexibilité et de meilleures capacités d’adaptation (Super et al., 1996; Turner et al., 2010; Turner et al., 2006).

Les données recueillies entre 2010 et 2011 par le Seoul Education Research and Information Institute provenaient d’une étude longitudinale complétée par des étudiants, des parents et des représentants d’écoles de la région de Séoul : le Seoul Education Longitudinal Survey (SELS). Les participants sélectionnés par la méthode d’échantillonnage en deux étapes par grappe regroupaient 4 605 étudiants, dont 2 473 hommes et 2 132 femmes âgés en moyenne de 15,86 ans. Le SELS comprenait de l’information sur la participation des étudiants à six types d’expériences en développement de carrière (incluses dans leur programme d’études) ainsi que sur leurs compétences en cette matière, leur succès scolaire et des variables démographiques. Les répondants étaient classés en fonction de la fréquence de leur participation aux six ateliers d’intervention, sur deux ans.

Les résultats de cette étude ont révélé que ce sont les étudiants ayant participé à deux reprises aux six différents cours préparatoires à la carrière pendant deux ans qui ont acquis le plus d’habiletés en développement de carrière et de succès dans leurs études. Ils feraient aussi davantage preuve de créativité et compteraient plus de réalisations d’ordre scolaire. De leur côté, les étudiants n’ayant participé qu’à un seul ou à aucun cours préparatoire à la carrière, n’ont pas montré d’acquisition significative d’habiletés en cette matière. Ainsi, le fait de participer aux cours prescrit serait significativement relié à l’acquisition d’habiletés en développement de carrière chez les étudiants. En conclusion, les adolescents ayant participé au programme d’intervention en développement de carrière ont acquis des habiletés qui stimulent une motivation intrinsèque à étudier, de même qu’à s’engager et à se préparer à leur vie professionnelle. Ces résultats appuient le cadre conceptuel de l’approche motivationnelle ICM, à condition d’établir la validité interculturelle du modèle. Choi et al. (2015) évoquent donc la possibilité d’étendre la recherche à un échantillonnage plus hétérogène sur le plan géographique et plus large en termes de quantité (les répondants provenaient de 20 % des écoles secondaires de la région de Séoul), dans le but de permettre une meilleure généralisation des résultats.

Charlie Hébert

À propos de l'auteur :

Professeur-chercheur (Counseling de carrière) / Directeur de la Clinique Carrière / Directeur des programmes de premier cycle en développement de carrière / Conseiller d'orientation et superviseur clinique Université du Québec à Montréal

Commentaire